• telephone

    05 49 81 57 52

Création du lotissement « Le Petit Prince » – Repéroux (79)

Quartiers d'habitations / ZAC

Maître d’ouvrage : COMMUNE D’AIRVAULT (79)

Mission : Complète - Maîtrise d’œuvre

Equipe : CANOPÉE paysage (mandataire) / AREA Urbanisme VRD / GÉOTECHNIQUE (BET hydraulique)

Coût des travaux : 313 k € HT

Conception : 2019 / Réception (viabilisation) : juillet 2021

AREA Urbanisme a réalisé la construction du lotissement
« Le Petit Prince » à Repéroux.
La parcelle du projet se trouve à l’interface entre le hameau et la D170.
Elle marque l’entrée Sud et Ouest de Repéroux. Étant sur un paysage horizontal avec des habitations basses, cette entrée possède un grand potentiel visuel. À ce titre, les abords du futur lotissement à venir devront s’appuyer sur cette topographie paysagère particulière.
Pour ce projet, AREA Urbanisme doit prendre en compte des critères techniques mais aussi esthétiques.

Les principaux enjeux de l’aménagement sont de :
- Tirer partie des axes de vue et de la trame existante pour orienter la composition,
- Valoriser et créer le patrimoine bocager,
- Créer une liaison entre la rue des grandes vignes et la rue Bourine,
- Partir sur un traitement des eaux écologiques, végétalisé et créateur d’ambiance,
- Offrir aux futurs habitants un lotissement de qualité autant sur la parcelle individuelle quesur les espaces communs,
- Bloquer la vue entre le lotissement et la RD170 par une trame bocagère de qualité.

Une voirie paysagère :
- Composition générale évitant les impasses afin de permettre un meilleur flux,
- Linéaire de voirie plus important mais permettant une meilleure porosité entre les rues,
- Voie de desserte centrale Est-Ouest s’appuyant sur la haie bocagère à recréer,
- Création d’une noue centrale en appui de la voie de desserte,
- Connexions douces transversales accompagnant la haie bocagère avec une ambiance de sous-bois en arrière de parcelles,
- Connexion future possible vers la zone AUb (en prolongement du parking Nord-Est),
- Placettes avec usages variés : départ vers sentiers piétonniers, jeux de «marelles» au sol, lieu de pause (banc),
- Noue paysagère le long des voiries pour récolter les eaux,
- Parcelles de tailles variées permettant la multiplicité de choix,
- Sentes paysagères nord-sud s’appuyant sur l’existant (verger, mur, arbres, bâti, ...),
- Création d’un bosquet d’une épaisseur plus ou moins importante pour isoler le lotissement de la D170,
- Parking végétalisé participant à la qualité de l’espace public,
- Porosité douce entre le futur lotissement et le centre du hameau

 

Vous avez un projet d'aménagement ? Vous souhaitez avoir des informations complémentaires à ce sujet ?
N'hésitez pas à nous joindre, nous vous répondrons avec grand plaisir !